J-2 avant la compétition

Dans le dernier article publié, nous avions 600g de trop sur notre robot sumo. Pour remédier au problème, nous avons changé la plaque du dessous du robot qui était en acier, et l’avons remplacée par une plaque en aluminium, plus légère. Nous avons également refait des pièces 3D en les réduisant, ce qui nous permet de passer d’un poids total des 3 pièces de 180g à 75g, et nous avons enfin « aéré » la plaque avant du robot ainsi que celle de l’étage. Nous allons également utiliser des batteries plus légères : 122g l’une, contre 207g avant.

Grace à ces changements, le robot pèse désormais 3,005kg, sans compter le poids des aimants, et chaque aimant pèse 15g. Ce qui veut dire que nous devons encore enlever environ 90g, dans le but de mettre 6 aimants sur le robot. Nous allons donc encore enlever un peu de poids en perçant les plaques et en limant. Nous avons également pour projet d’emprunter des batteries encore plus légères à la Feg, qui pèsent 92g, chacune. Nous gagnerons donc déjà 60g.

Ce soir nous avons collés 3 aimants sur la plaque, nous les avons surélevés à l’aide d’une plaque en plastique pour être plus proche du sol et avoir plus d’attraction. La plaque du bas du robot est à environ 1,5 cm du sol, nous avons ajouté une cale de 4mm et l’aimant mesure 6mm de hauteur, nous souhaitons donc avoir 5mm de hauteur entre les aimants et le sol pour avoir assez d’attraction, sans pour autant être collés au sol, les moteurs ne seront pas assez puissant pour pousser le robot. Notre plaque étant un peu souple, nous avons décidé de prévoir un peu de marge.

La prochaine étape est de tester le robot avec les aimants sur la plaque de compétition pour voir l’adhérence de notre robot et sa vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *